Sports

La NCAA annonce de nouvelles fenêtres de portail de transfert conçues pour ralentir immédiatement l’activité

Written by admin

Le paysage des transferts dans l’athlétisme universitaire a de nouveau changé mercredi lorsque le conseil d’administration de la division I de la NCAA a approuvé les fenêtres de transfert pour le portail de transfert.

Les fenêtres entrent en vigueur immédiatement, ce qui signifie que les affaires sont fermées le long du portail de transfert alors que nous commençons la saison de football universitaire 2022. Le portail de transfert est entré en vigueur en octobre 2018. Les athlètes universitaires de tous les sports continueront d’être immédiatement éligibles lors de leur premier transfert, à condition qu’ils informent leurs écoles par écrit pendant les fenêtres de notification de transfert désignées.

La fenêtre s’applique à tous les sports. Voici plus du communiqué de presse de la NCAA:

La législation établit également des exceptions aux nouvelles fenêtres pour les étudiants-athlètes qui subissent des changements d’entraîneur-chef ou dont l’aide à l’athlétisme est réduite, annulée ou non renouvelée.

Sports d’automne : une fenêtre de 45 jours commençant le lendemain de la sélection des championnats dans leur sport, ou du 1er au 15 mai.

Sports d’hiver : une fenêtre de 60 jours commençant le lendemain de la sélection des championnats dans le sport.
Sports de printemps : du 1er au 15 décembre, ou une fenêtre de 45 jours commençant le lendemain du jour où les sélections ont été faites dans le sport.

Les cercles du football universitaire ont largement fait pression pour des fenêtres de transfert. Décomposons ce que ce changement signifie pour le mouvement des joueurs à l’avenir.

Transférer Windows ralentit les choses

En vertu des règles de transfert précédentes, les joueurs étaient autorisés à accéder au portail à tout moment de l’année. Il leur suffisait de mettre la demande en conformité. Il y avait quelques restrictions conçues pour freiner les mouvements, en particulier une date limite de la NCAA du 1er mai que les joueurs devaient entrer pour utiliser l’exemption de transfert unique. Mais même cela n’a pas fait grand-chose pour résoudre le mouvement de transfert post-printemps, car les joueurs pouvaient transférer et demander une dérogation NCAA pour jouer immédiatement; ceux-ci ont été accordés à un clip de 86,5% en 2021, selon les données de la NCAA.

Cela a créé un environnement où la falsification était endémique et les entraîneurs n’avaient aucun contrôle réel sur l’état de leur liste. Une équipe peut avoir un départ projeté à deux profondeurs dans le ballon de printemps pour perdre plusieurs partants au portail fin avril. C’est arrivé.

C’est pourquoi les fenêtres de transfert ont été une demande populaire des entraîneurs de football universitaire.

Ces fenêtres de transfert arriveront à des moments naturels, après la fin de la saison régulière / éliminatoire et après la fin des entraînements de printemps. L’idée de ces fenêtres est que les joueurs évaluent où ils se situent dans le contexte de la composition de l’équipe et prennent une décision éclairée tout en donnant aux entraîneurs une idée plus concrète de ce à quoi ressemblera leur composition sans crainte de perdre quelqu’un à un moment où il est incapable de le remplacer.

Cela ralentira-t-il vraiment la falsification ? Les opinions des personnes à qui j’ai parlé dans le domaine de l’athlétisme universitaire sont mitigées. Mais il s’agit d’un effort de la NCAA pour freiner la politique apparemment de la porte ouverte qui a défini la gestion des listes depuis l’adoption de l’exemption de transfert unique.

À quel point ces fenêtres de transfert seront-elles occupées ?

Entre le FBS et le FCS, plus de 5 000 joueurs pourraient facilement entrer dans le portail entre ces deux fenêtres de transfert. Il y en avait un peu plus de 5 000 au cours des cycles 2021-22, et plusieurs facteurs pourraient voir ce nombre continuer à augmenter :

  • Il reste encore de nombreux super seniors COVID-19 – les classes 2018, 2019 et 2020 ont encore une année supplémentaire à utiliser – dans le football universitaire, ce qui ajoute des milliers de joueurs au pool de transfert potentiel.
  • Peut-être plus important encore, les équipes ne sont plus limitées à prendre 25 joueurs à chaque cycle. En raison d’un récent changement de règle de la NCAA, les écoles sont autorisées à s’inscrire à leur maximum de 85 bourses chaque année. C’est un changement massif qui verra les équipes signer beaucoup plus de joueurs que la normale à chaque cycle au maximum de leurs listes

Ces facteurs se produisant de concert créeront un afflux massif de joueurs entrant sur le portail en même temps. Ce sera comme la période d’agence libre de votre sport préféré sur le stéroïde de choix de votre lutteur préféré.

Qui transfère l’aide et le mal de Windows ?

Comme toujours, le petit gars ressentira le poids de ces changements.

Les fenêtres de transfert signifient qu’il y aura un grand afflux de joueurs dans le portail à la fois. Ces joueurs doivent encore être repérés et contrôlés avant qu’une équipe puisse faire une offre. Les écoles avec un personnel important – pensez à l’État de l’Ohio, en Alabama, en Géorgie – ont une légion d’analystes et d’éclaireurs qui peuvent broyer du ruban adhésif tout au long de la saison en préparation de transferts potentiels. Ces écoles auront déjà des joueurs classés et pourront proposer rapidement un ajout potentiel.

Les écoles avec de plus petits budgets n’ont pas cette chance. De nombreux programmes, en particulier au niveau du Groupe des Cinq, ont des départements du personnel pour les joueurs d’une ou deux personnes. Ces écoles devront désormais passer au crible potentiellement des milliers de joueurs en quelques semaines. Auparavant, ces entrées étaient réparties sur plusieurs mois de l’intersaison.

En fin de compte, ces écoles sont toujours intrinsèquement désavantagées dans le recrutement de prospects par rapport aux écoles disposant de plus de ressources. Mais dans un environnement de transfert où la rapidité – la première offre compte beaucoup pour les transferts – et la capacité de dénicher des diamants bruts sont primordiales, l’écart entre les écoles riches en ressources et celles qui en ont besoin ne fera que croître.

D’autre part, les petites écoles peuvent désormais éviter que leurs listes ne soient volées par de plus grandes écoles qui cherchent à combler un vide à un moment aléatoire de l’intersaison. Il y a donc des poussées et des tractions avec ce changement.

En ce qui concerne le calendrier des fenêtres, tout le monde sera sur le même horaire, éliminant les avantages que les écoles avaient auparavant avec le calendrier naturel de leurs calendriers académiques.

Les équipes devront peut-être être plus sélectives

Il est facile de l’ignorer parmi toutes les autres nouvelles, mais il y a eu un changement notable en dehors des fenêtres dans le communiqué de presse: les écoles seront désormais tenues de maintenir les athlètes transférés sur la bourse jusqu’à la fin de leur éligibilité de cinq ans ou jusqu’à ce qu’ils terminent leur diplôme de premier cycle. Il existe également une exception si un joueur passe pro ou s’il choisit de transférer à nouveau.

C’est un changement notable, surtout dans un paysage sportif où de nombreuses bourses sont renouvelées chaque année.

Maintenant, si une école accepte un transfert et qu’elle ne fonctionne pas, elle doit rester boursière. C’est un gros problème, une place sur 85 sur une liste. Et si quelques ratés s’accumulent, cela pourrait être un véritable obstacle à la gestion de la liste. Compte tenu de ce changement, les écoles devront être plus sélectives que jamais lors de l’ajout d’un joueur via le portail.

About the author

admin

Leave a Comment