Health

Les États-Unis ne peuvent pas punir les hôpitaux chrétiens pour avoir refusé de pratiquer des avortements et des chirurgies de genre

Written by admin

REUTERS/Shannon Stapleton

Inscrivez-vous maintenant pour un accès GRATUIT et illimité à Reuters.com

  • Les prestataires de soins disent qu’ils pourraient être contraints de violer les croyances religieuses sans être protégés par l’application de l’ACA
  • Même si la règle initiale est sans objet, la cour d’appel a conclu que les plaignants pourraient toujours faire face à l’exécution

(Reuters) – Le gouvernement américain ne peut pas exiger que plusieurs groupes médicaux et prestataires chrétiens pratiquent des avortements ou des chirurgies de transition de genre en vertu de la loi sur les soins abordables, a statué une cour d’appel fédérale.

Un panel unanime de la 5e US Circuit Court of Appeals vendredi confirmé une ordonnance permanente d’un tribunal inférieur protégeant les associations chrétiennes médicales et dentaires et les médecins spécialisés de l’Illinois, ainsi que le système hospitalier catholique Franciscan Alliance Inc, de toute mesure d’exécution en vertu de la disposition anti-discrimination de l’ACA, connue sous le nom de section 1557, pour avoir refusé d’effectuer les procédures, qui, selon eux, violerait leur liberté religieuse.

Le juge de circuit Don Willett, rejoint par les juges de circuit Jennifer Elrod et Kurt Engelhardt, a rejeté l’argument du gouvernement selon lequel l’affaire devrait être rejetée comme sans objet parce que la règle initiale contestée par les fournisseurs avait été annulée. Willett a écrit que les fournisseurs subissaient toujours des préjudices parce que le ministère américain de la Santé et des Services sociaux (HHS) avait “refusé à plusieurs reprises de désavouer l’application” à leur encontre.

Inscrivez-vous maintenant pour un accès GRATUIT et illimité à Reuters.com

“Dans son mémoire d’appel, le HHS dit simplement qu’il” n’a pas évalué à ce jour “s’il appliquera l’article 1557 contre l’Alliance franciscaine – en d’autres termes, il admet qu’il le peut”, a-t-il écrit.

Joe Davis du Becket Fund for Religious Liberty, un avocat des plaignants, a qualifié la décision de “victoire majeure pour les droits de conscience et les soins médicaux compatissants en Amérique”.

HHS n’a pas immédiatement répondu à une demande de commentaire.

Les groupes chrétiens avaient intenté une action en justice devant le tribunal fédéral de Wichita Falls, au Texas, pour contester une règle du HHS émise en 2016 sous l’administration du président démocrate Barack Obama. La règle a interprété l’article 1557 pour interdire aux prestataires de soins de santé qui reçoivent un financement fédéral ou participent à des échanges ACA de discriminer sur la base de “l’identité de genre” ou de “l’interruption de grossesse”.

Le juge de district américain Reed O’Connor a annulé certaines parties de la règle en 2019, mais a refusé d’émettre une injonction. En 2020, sous Trump, le HHS a annulé la règle.

Les plaignants ont néanmoins fait appel au 5e circuit pour demander une injonction. Ce tribunal a renvoyé l’affaire pour un examen plus approfondi à O’Connor, qui a ensuite émis une large injonction contre l’application de 1557 contre les plaignants pour exiger des soins de transition sexuelle ou un avortement.

HHS, à son tour, fait appel cette injonction, menant à la décision de vendredi.

Le 25 juillet, l’agence a proposé une nouvelle règle appliquant l’article 1557 qui adopterait un langage similaire à la règle annulée de 2016. Bien que la règle proposée contienne une exemption religieuse, les groupes impliqués dans le procès ont déclaré qu’elle n’allait pas assez loin.

L’affaire est Franciscan Alliance Inc c. Becerra, 5e US Circuit Court of Appeals, n° 21-11174.

Pour les plaignants : Luke Goodrich et Joseph Davis du Becket Fund for Religious Liberty

Pour le gouvernement : McKaye Neumeister de la division civile du département américain de la justice

Lire la suite:

Le 5e circuit entendra le cas des groupes chrétiens sur la règle anti-discrimination de l’ACA

Des médecins chrétiens demandent au 5e circuit d’être dispensé de pratiquer l’avortement et la chirurgie de genre sous ACA

Inscrivez-vous maintenant pour un accès GRATUIT et illimité à Reuters.com

Nos normes : Les principes de confiance de Thomson Reuters.

Brendan Pierson

Thomson Reuters

Brendan Pierson rend compte des litiges en matière de responsabilité du fait des produits et de tous les domaines du droit des soins de santé. Il peut être joint à brendan.pierson@thomsonreuters.com.

About the author

admin

Leave a Comment