Sports

Notes de recrue au premier tour de la NFL: qui s’est démarqué, déçu, surpris

Written by admin

Notons quelques recrues du premier tour sur leurs performances de pré-saison. Pourquoi diable pas ? Ces évaluations prédisent-elles toujours correctement les performances d’un joueur lorsque les matchs comptent réellement ? Bien sûr que non. Mais dans la plupart des cas, nous avons maintenant une idée de la capacité ou non d’une recrue à se lancer dans la NFL.

Ces notes sont destinées aux recrues du premier tour de la pré-saison 2022, répertoriées dans l’ordre dans lequel les joueurs ont été repêchés. Avant de commencer, si une recrue n’est pas répertoriée, c’est soit parce qu’il n’a pas joué dans le match d’ouverture de son équipe respective ou, pour diverses raisons, n’a pas été en mesure d’avoir beaucoup d’impact, bon ou mauvais. .

Catégorie B-

Walker a enregistré trois pressions en deux sorties de pré-saison. Il a flashé comme une force contre la course. La longueur et la force du choix n ° 1 ont de nouveau augmenté, repoussant souvent les bloqueurs. A-t-il été dominé ? Non. Mais à peine avait l’air hors de propos. On s’attendait à ce que la partie passe de son jeu le prenne, et ce sera le cas.

Catégorie B-

Nous n’avons pas beaucoup vu Hutchinson cette pré-saison, mais je suis intrigué par son utilisation dans la finale de l’exposition contre le Steelers, où l’ancienne superstar du Michigan s’est alignée du large neuf jusqu’à la technique trois. Il avait une pression et était sur le point d’enregistrer un sac à quelques autres occasions.

Note : A

Stingley a été avare cette pré-saison, n’accordant qu’une seule réception dans sa zone cible et démontrant une explosivité dynamique après les receveurs en homme et en zone. Il a également eu une rupture de passe mais a affiché une couverture si serrée, les cibles sur lesquelles il se dirigeait étaient rares et espacées.

Note : A-

Gardner n’a pas été ciblé pendant toute la pré-saison. En d’autres termes, Sauce a étouffé ses missions tout l’été. Mais nous ne l’avons vu que sur 23 clichés de couverture. Au total, l’entraîneur-chef Robert Saleh et toute l’organisation des Jets doivent être plus que satisfaits de leur première des trois sélections de la ronde 1.

Note : B+

Avant l’effrayante blessure au genou qui n’a finalement pas été jugée trop grave, Thibodeaux avait l’air vif et puissant au point d’attaque des Giants, même s’il n’a pas généré une pléthore de pressions. L’éclatement du ballon ressemblait exactement à celui de l’Oregon, il a traité avec la force de NFL tacle bien, et bousculé.

Catégorie B-

C’était une pré-saison attendue d’Ekwonu, qui, sur un film à NC State, était un camion Mack pour le jeu de course et surtout bon mais pas spectaculaire dans la protection contre les passes. C’est précisément comme ça qu’il a joué pendant la pré-saison, bien que nous sachions tous que le pass pro est plus critique que toute autre chose dans la NFL.

Catégorie B-

Neal n’a pas joué la finale match de pré-saison mais sinon, il était solide mais loin d’être dominant dans les deux autres matchs de pré-saison. Il se déplace exceptionnellement bien pour un humain avec son cadre grand et lourd, mais l’équilibre viendra probablement avec le temps.

Catégorie B

Après une deuxième sortie de pré-saison fragile, Cross a été formidable contre les Cowboys, sur tous les clichés de blocage de passes sauf un, lorsque son compatriote recrue Sam Williams a tiré le meilleur parti de lui lors d’une ruée vers le taureau qui a conduit à un Géno Smith sac. Ce que j’ai remarqué avec Cross, c’est que sa nature extrêmement calme pendant une pièce – et comment cela se traduit par une incroyable capacité de récupération – s’est traduite de l’État du Mississippi aux Seahawks. Énorme plus.

Catégorie B-

Six attrapés pour 53 verges, c’est le contraire d’une ligne de statistiques explosive pour un athlète et receveur aussi explosif, mais c’est là que nous en sommes avec Wilson après sa première pré-saison. Maintenant, une partie de cela n’était pas de sa faute, il n’avait pas Zach Wilson pour la plupart de ses représentants. Il était soudain et avait l’air rapide sur le film.

Catégorie B

Peu de looks pour Olave en pré-saison – seulement cinq objectifs au total. Maintenant, nous n’avons pas eu James Winston cette pré-saison, et nous avons vu à quoi ressemblait la profondeur du quart-arrière des Saints la saison dernière. Ouais. Rien de trop inquiétant pour Olave, il a réussi un touché contre le Emballeurs.

Note : C-

Je n’enterre pas Davis pendant la pré-saison. Ne pas enterrer de recrue. Mais sur 37 clichés, Davis n’a eu ni tacle ni pression. Bien sûr, à environ 350 livres, Davis attire beaucoup d’attention qui aide ses coéquipiers, et cela a une valeur absolue. Mais le choix global n ° 13 doit être lui-même productif pour devenir un choix réussi.

Note : B+

Plus Hamilton jouait cette pré-saison, meilleur il devenait. Trois tacles manqués lors de ses débuts dans la NFL. Pas un après ça. Contre la Cardinaux, Hamilton a dévié une passe près de la ligne de mêlée lors d’un lancer dans la zone des buts. Sur ses 81 clichés de pré-saison, l’ancien hors concours de Notre Dame semblait à l’aise dans la couverture et contre la course.

Note : C+

Seulement sept clichés de la variété de protection de passe pour Green cette pré-saison, et il a autorisé une hâte du quart-arrière dans un cas et était sur le point d’en abandonner quelques autres. Dans le jeu de course, il était plus stable, mais c’est généralement le cas pour tous les jeunes bloqueurs. Les Texans ont besoin du vert très expérimenté pour venir prêt à contrecarrer les rushers dans la protection des passes.

Catégorie B-

Dotson a transformé deux cibles en une paire de prises pour 23 verges contre les Chiefs lors de la semaine 2 de la pré-saison. C’était tout de la sélection de premier tour de Penn State. Ses deux seules cibles de la pré-saison. Pas terriblement alarmant. Pas génial. D’où la note.

Note : A

Johnson a compris ses missions tout au long de la pré-saison, n’autorisant qu’une seule pression sur 30 clichés bloquant les passes, et ce n’est pas comme s’il était sur le point de perdre des batailles en tête-à-tête contre des vétérans de la NFL. Il s’est également déplacé méthodiquement dans le jeu de course, labourant souvent des voies pour les porteurs de ballon des Chargers.

Note : B+

Ce n’était que quatre attrapés pour 37 verges cette pré-saison, mais Burks ne ressemblait pas à quelqu’un qui méritait d’être critiqué pour ne pas être athlétique ou entrer assez soudainement dans la NFL. Il a été efficace hors de la ligne de mêlée, s’est ouvert dans certains cas et a montré son grand rayon de capture et ses compétences de course après la capture lors de son touché.

Note : D+

Penning était un tourniquet lors de ses deux premières sorties de pré-saison, puis il s’est blessé lors de la finale de pré-saison. Son orteil de gazon pourrait le faire atterrir sur IR en saison, et il ne pourra peut-être pas revenir toute la saison. Condamner.

Note : A-

Pickett a commencé la pré-saison en tant que Tommy Maddox puis était Neil O’Donnell et à la finale, il était un hybride Ben Roethlisberger / Terry Bradshaw. Le point que j’essaie faiblement de faire comprendre ici – Pickett semblait prendre des mesures dans son développement en août. Il commence probablement la saison en tant que remplaçant de Mitchell Trubiskymais les Steelers devraient être raisonnablement satisfaits de leur situation actuelle de quart-arrière.

Catégorie B-

Courte audition pour McDuffie en août — seulement 26 clichés. Il n’était pas beaucoup impliqué mais n’était pas brûlé sur le terrain pour les gros jeux de l’adversaire et ne reniflait pas sur les tacles ou ne permettait pas une séparation massive.

Note : B+

Walker était la définition de l’actif cette pré-saison, avec sept plaqués sur 34 clichés. Il a rapidement traversé la ligne de mêlée et s’est battu contre des blocs comme il l’avait fait la saison dernière à Georgia. Le tacle sûr était souvent affiché aussi.

Note : A-

Deux ruptures de passes et une autre incomplétude forcée d’une couverture serrée sur la ligne de touche indiquent qu’Elam a eu une solide pré-saison. Et il l’a fait. Un demi de coin principalement masculin à l’université, Elam semblait bien faire la transition vers le programme de zone lourde de Buffalo, mais a également tiré le meilleur parti de ses représentants de la presse.

Note : A-

Smith a joué le rôle de garde lors des deux premières sorties de pré-saison – solide au point d’attaque et rarement hors de position. La seule question – sera-t-il forcé d’assumer le rôle de tacle gauche avec Tyron Smith dehors pendant une période prolongée?

Note : C

Trois pressions sur 33 passes rapides cette pré-saison pour Johnson. Être juste en dessous du seuil de 10% est probablement comme prévu, mais les Jets veulent et ont probablement besoin de plus de lui cette année. Johnson a cherché à faire éclater la qualité au coin de la rue.

Note : C

Une pression et un seul tacle sur plus de 40 clichés défensifs lors de la pré-saison pour Wyatt font allusion à un démarrage lent pour l’ancienne star de Géorgie. Les Packers ne devraient pas encore paniquer, bien sûr, mais il serait faux de suggérer qu’il a fait une impression très positive en août.

Note : B+

Strange s’est battu comme un enfer cette pré-saison, presque comme s’il tentait de prouver à tout le monde qu’il méritait en fait d’être un choix de première ronde. Maintenant, tous les représentants n’étaient pas magnifiques, des représentants de manuels, mais Strange a absolument fait le travail dans la plupart des cas.

Note : A-

Karlaftis n’a pas été aussi perturbateur lors de la finale de pré-saison contre les Packers qu’il l’était lors des deux premiers concours d’exhibition, mais dans l’ensemble, il avait l’air vif et décemment puissant au point d’attaque. Il a été brillant contre le Ours.

Note : A

Qu’est-ce que Hill n’a pas fait cette pré-saison? Sur 81 clichés, il a eu sept plaqués, un choix, une rupture de passe et a enregistré une pression de son rôle de sécurité / cornerback / secondeur dans la défense de Cincinnati.

Note : B+

Cine n’a pas joué dans le dernier match de pré-saison pour les Vikings et avant cela, il avait quatre plaqués et avait l’air explosif et étendu dans sa couverture à la fois lorsqu’il volait vers la ligne de touche ou en descente torride. Il n’a raté aucune de ses tentatives de tacle non plus.

About the author

admin

Leave a Comment