Sports

Rapport de match récent – Inde vs Hong Kong 4e match, Groupe A 2022

Written by admin

Inde 192 pour 2 (Suryakumar 68*, Kohli 59*, Ghazanfar 1-19) battu Hong Kong 152 pour 5 (Hayat 41, Kinchit 30, Bhuvneshwar 1-15, Jadeja -15) par 40 points

Un demi-siècle flamboyant de Suryakumar Yadavet un plus calme de Virat Kohli, a aidé l’Inde à se qualifier pour la ronde Super 4 de la Coupe d’Asie en battant Hong Kong par 40 points à Dubaï. Cette victoire a permis à l’Inde de terminer en tant que meilleure équipe du groupe A.

Après avoir été mise en place, l’Inde a eu du mal à forcer le rythme sur le ballon sur une surface molle. Mais au fur et à mesure que le jeu avançait, le terrain semblait se détendre. Suryakumar a profité de cela, brisant six quatre et autant de six pour afficher 68 pas en seulement 26 balles. Kohli, lui aussi, a trouvé son timing après un départ lent et a terminé invaincu avec 59 sur 44. Son coup comprenait un quatre et trois six. La paire a ajouté un 98 ininterrompu en seulement 42 balles, propulsant l’Inde à 192 pour 2.

À partir de là, cela allait toujours être une tâche ardue pour Hong Kong. Malgré un score de 51 pour 2 en avantage numérique, ils étaient derrière le taux demandé, et une fois que le peloton s’est étendu, leur taux de score a encore baissé. Au final, ils n’ont pu gérer que 152 pour 5.

Cependant, ce fut un match loin d’être parfait pour l’Inde. Mis à part un démarrage lent, Avesh Khan et Arshdeep Singh avaient l’air décolorés. Avesh a donné 53 de ses quatre overs, et Arshdeep est allé pour 44 de son quota. Cependant, les deux ont ramassé un guichet chacun.

L’Inde démarre lentement
Rohit Sharma et KL Rahul ont commencé lentement; L’Inde n’a réussi que six points lors des deux premiers overs. Rohit a brisé les chaînes en sautant de son pli vers le sertisseur Haroon Arshad et en le lançant pour un six consécutif. Rahul l’a rejoint plus tard dans le over quand il a envoyé un coup franc sur le midwicket profond. Sur la dernière balle, Rohit a frappé un quatre pour en faire 22 à partir du dessus.

Ayush Shukla a brisé le stand au cinquième lorsque Rohit a mal chronométré un offcutter à mi-chemin. Il a marqué 21 balles sur 13 mais Rahul avait du mal à chronométrer à l’autre bout. Kohli aussi a eu du mal à démarrer. À un moment donné, Rahul était sur 21 sur 25, Kohli sur 12 sur 14, et l’Inde n’avait pas réussi une limite pour 22 balles. Rahul a mis fin à cette sécheresse avec un six contre Aizaz Khan, mais malgré cela, l’Inde n’a atteint que 70 pour 1 à la barre des dix.

Suryakumar illumine la nuit
Kohli a montré des signes d’agressivité après la mi-étape, frappant Mohammad Ghazanfar pour un quatre et un six dans des overs successifs du legpinner. Ghazanfar, cependant, a mis fin à la lutte de Rahul en le faisant prendre derrière pour 36 balles sur 39.

Cela a amené Suryakumar au milieu, et il a balayé les deux premières balles qu’il a affrontées, de Yasim Murtaza, pour quatre. Ce n’était que le teaser, et bientôt il a montré toute sa gamme. Au 16e, il a frappé Aizaz sur un court tiers pour quatre avant de le ramasser pour six balles consécutives. Quelques overs plus tard, il a envoyé Shukla sur une jambe carrée profonde pour passer à 41 sur seulement 17 balles.

Kohli, quant à lui, a soulevé ses cinquante balles sur 40. Trois balles après avoir atteint le point de repère, il a balayé Ehsan Khan pour un six de 91 mètres, mais cela n’a rien à voir avec le jeu de coups éblouissant de Suryakumar.

Dans la dernière manche des manches, Suryakumar a frappé les trois premières livraisons de Haroon pour six – la seconde l’a amené à ses cinquante sur seulement 22 balles et était sans doute le coup du jour. Il s’était initialement préparé pour un scoop, mais voyant Haroon le lancer en plein et large, il a changé son tir et l’a placé au-dessus d’une couverture profonde. La quatrième balle était un point, et Suryakumar a tiré la suivante sur une courte jambe fine pour six autres. Haroon s’est échappé avec un couple du dernier ballon, mais l’Inde avait déjà un total impressionnant.

Les Spinners freinent après le départ rapide de Babar Hayat

Arshdeep a rebondi sur Yasim dans la seconde mais Babar HayatLa frappe puissante de Hong Kong a dépassé les 50 points en sixième. Le grand droitier a écrasé Bhuvneshwar Kumar et Avesh au-dessus de leurs têtes pour un six chacun. Au sixième, il a affronté Arshdeep, le frappant pour deux quatre.

L’Inde a trouvé un certain soulagement lorsque Nizakat Khan a été éliminé sur le dernier ballon de l’avantage numérique. C’était un coup franc que Nizakat dirigeait vers l’arrière avant de faire quelques pas sur le terrain. Mais Ravindra Jadeja a réussi un coup direct avant de pouvoir revenir.

Yuzvendra Chahal et Jadeja n’en ont alors concédé que 14 lors des quatre overs suivants. Cela a laissé Hong Kong avec une tâche monumentale d’obtenir 128 des dix derniers.

La chasse s’essouffle
À la fin du jeu de puissance, Babar était à 29 sur 17 mais n’a pu gérer que 12 sur les 18 prochaines balles qu’il a affrontées. Jadeja l’a renvoyé quand il a raté une coupe au point arrière. Kinchit Shah et Aizaz ont offert une certaine résistance en ajoutant 31 balles sur 22 pour le quatrième guichet, mais c’était trop peu pour troubler l’Inde. Dans les deux derniers overs, Zeeshan Ali et Scott McKechnie ont atteint une vague de limites, mais c’était trop peu trop tard pour avoir un impact sur le résultat final.

Hemant Brar est sous-éditeur chez ESPNcricinfo

About the author

admin

Leave a Comment